Navigation

Contribution au fonctionnement de l’établissement scolaire

Contribution au fonctionnement de l’établissement scolaire

Malgré sa mise en exergue dans les programmes depuis une vingtaine d’années, la formation aux gestes de premiers secours à l’école n’a pas un impact durable chez les élèves. Ces derniers n’apprécient pas le levier pédagogique de ces formations. C’est donc dans cette optique qu’en collaboration avec des collègues nous sommes lancés dans le projet de Jeunes Secouristes, pour que les élèves aient la possibilité d’acquérir des compétences transversales en mobilisant des savoir-faire et des savoir-être fondamentaux.

Évalués dans le cadre des compétences du socle commun et des programmes, cette approche s’inscrit dans le parcours de formation de l’élève pour une progressivité cohérente des apprentissages. À titre personnel, participer à ce projet me permet de mettre à profit des compétences du métier de CPE, en particulier, accompagner les élèves dans leur formation à une citoyenneté participative mais aussi les soutenir dans leur recherche d’une identité sociale et professionnelle. Les étudiants peuvent également trouver de l'aide sur des ressources de recherche spéciales qui publient des exemples d'articles et de documents de recherche pour les étudiants.

Enjeux pédagogiques et éducatifs

Durant l’exercice des missions de surveillance, j’ai pu faire évoluer mes compétences professionnelles, intégrant la dimension pédagogique à ma pratique éducative. C’est ainsi qu’est née l’initiative de mettre en place le projet Jeunes secouristes, non seulement pour apaiser les tensions entre les élèves, mais aussi pour enrichir leur parcours de formation et développer des attitudes prudentes et des démarches solidaires. En effet, la formation aux premiers secours et le volontariat permettront aux élèves du LCF d’être au coeur de leurs apprentissages par l’acquisition de compétences en matière de sécurité civile mais aussi, dans le travail d’amélioration de leur comportement. 

Afin de transmettre des connaissances solides, concrètes et réelles, nous avons demandé à la Croix-Rouge Andorrane leur collaboration dans ce projet de sorte que le plus d’élèves possibles soient formés aux premiers secours. L’objectif étant d’inculquer un savoir être, empreint d’humanité et d’empathie chez nos élèves. Pour cela, nous nous sommes accordés avec la CRA de former tous les élèves du LCF, de la sixième jusqu’en Terminale, à raison de 30h annuelles d’activités bénévoles de manière à obtenir un diplôme de reconnaissance d’aptitudes.

Ainsi, les élèves profitent d’un enseignement différent qui développe des compétences relationnelles et valorise la réussite de tous les élèves. Cette formation donne également l’occasion de sensibiliser et d’informer les élèves sur la prévention, l’éducation à la santé et l’éthique du “prendre soin de l’autre”. C’est un réel apprentissage de comportements citoyens où l’attention est portée aux autres.

De fait, le projet vise à la valorisation du parcours de formation des élèves créant une identité professionnelle. Ce parcours d’apprentissages pourra être mis à profit par les élèves de manière synchronique mais aussi de manière diachronique dans leur future insertion en société. Ici, l’objectif premier est, non seulement de développer chez les élèves les comportements civiques et solidaires, mais aussi de les aider et de les accompagner dans la construction de leur projet d’orientation. Comme par exemple, au travers de choix de spécialités qui colorent leur parcours et qui peuvent susciter des vocations futures.



52d1ea846509306fd4ae163414591d6a